La poussette du “tour du monde”

DSC_2352
Il y a 15 jours, nous avons organisé une vente de garage. Nous avions pas mal d’affaires de bébé à vendre et qui ne serviront plus, car  non, non il n’y aura pas de petite soeur, c’est pas faute d’avoir essayé mais là après 3 garçons on ne tente pas le 4ème! Attention, j’adore mes  garçons, et j’étais la première à vouloir 4 enfants étant plus jeune mais je suis forcée d’admettre que 3 c’est déjà pas mal de travail et je tire mon chapeau à celles et ceux qui en ont davantage! Donc non, pas de petite fille, pas de petite soeur malgré les appels du pied de mon petit dernier qui a emprunté “Tchoupi a une petite soeur” la semaine dernière à la bibliothèque!

Nous avions pas mal de matériel à vendre : transat, siège auto, landeau, des vêtements, … et aussi 2 poussettes dont une que nous avions depuis 9 ans. Cette poussette, nous l’avions achetée pour mon deuxième quand il a commencé à se tenir assis, c’était une poussette canne améliorée, avec une position inclinée et assise. Cette poussette, nous l’avions surnommé poussette du “tour du monde” car nous l’avons trimbalée partout pendant 9 ans, elle nous a accompagné dans tous nos voyages : au Québec, en République Dominicaine, en France, en Espagne, au Mexique, en Polynésie, … Elle en a fait des aéroports, des voyages en soute, des chemins de randonnée (elle avait d’ailleurs perdu un de ses freins sur un sentier très caillouteux en Gaspésie), elle en a fait des kilomètres dans les rues de Montréal, Los Angeles, San Diego, New York … sans parler des rues pentues de  San Francisco où l’on devait bien la tenir car son frein en moins ne la rendait pas très sécuritaire! Elle a connu la pluie, le vent, la neige, le sable, elle a tout subi et sans broncher! 
Alors quand je l’ai nettoyé pour la vente de garage, j’ai eu soudain un petit pincement au coeur en pensant que j’allais m’en séparer, c’est bête de s’attacher aux objets mais je suis comme ça, je n’y peux rien ou pas grand chose en tout cas. Avec les objets qui ont appartenu à mes enfants, c’est encore pire.

En voulant l’a nettoyer, j’ai retrouvé des étiquettes à bagages encore accrochées, et notamment de notre voyage en Polynésie au printemps et qui fut son dernier voyage, car après ça mon petit dernier ayant 4 ans nous avons arrêté de la prendre. Je l’ai lavé bien comme il faut pour qu’elle soit toute belle et présentable! Et puis, quand le grand jour est arrivé, je l’ai placé sur notre driveway au milieu des autres affaires à vendre. Plusieurs personnes s’y sont intéressées mais sans plus, jusqu’à ce qu’un jeune couple arrive et décide de l’acheter. Voilà, notre poussette du “tour du monde” était partie pour d’autres aventures, ici ou ailleurs, peu importe, je pense qu’elle est dans de bonnes mains et qu’elle va rouler sa bosse encore pendant plusieurs années!

Après le doudou, voici une autre page de la petite enfance qui se tourne…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Poster un commentaire sur Facebook


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *