L’archipel des Tuamotu : Fakarava

Je continue le récit de notre voyage en Polynésie de l’an dernier et après Rangiroa, je vous parle aujourd’hui de l’atoll de Fakarava qui se trouve aussi dans l’archipel des Tuamotus.

Nous avons donc repris l’avion de Rangiroa et après une demi-heure de vol nous sommes arrivés à Fakarava. L’arrivée sur les atolls est toujours impressionnante lorsqu’on voit la largeur de bande de terre et la longueur de la piste d’atterrissage… bon d’accord ce sont des petits avions mais quand même.

Fakarava-3
Fakarava-2
L’aéroport n’est pas très grand lui non plus, c’est juste histoire de s’abriter s’il venait à pleuvoir. Après avoir récupérés nos bagages, nous avons été pris en charge par les gens de la pension où nous allions loger.

Fakarava-4

PENSION PAPARARA

La pension Paparara est située directement au bord du lagon. L’endroit est très agréable et nos bungalows sont fabriqués avec des matériaux locaux ce qui donne une véritable impression de Robinson sur son île.

Fakarava-23
Fakarava-5

Voici la vue que nous avions depuis notre bungalow, le lagon est à quelques mètres, autant dire que nous avions les pieds dans l’eau. Dans l’ensemble la pension était bien, le seul petit bémol , c’est la patronne qui n’a pas été toujours très aimable, assez froide et distante par moment, ce qui nous a fortement étonné car partout en Polynésie nous avons toujours été bien accueillis. Un petit détail mais qui sur le coup énerve un peu, surtout qu’il y a eu plusieurs petits incidents. Mais bon, cela ne nous a pas empêché d’apprécier notre séjour à Fakarava, avec une telle vue difficile de faire autrement.

Fakarava-24
Fakarava-32
Fakarava-25
ACTIVITES

La sortie snorkelling et sable rose

A Fakarava, la principale activité c’est la plongée, que se soit la plongée sous-marine ou le snorkelling, il y en a pour tous. On nous avait dit que le meilleur endroit pour faire de la plongée avec masque et tuba se trouvait à la passe sud. Une passe est une ouverture du lagon sur l’océan, du coup la faune y est très abondante.
A la pension, on nous avait indiqué une autre pension qui offrait ce genre de service, du coup dès le jour de notre arrivée nous avons réservé pour y aller dès le lendemain. Sauf qu’en se levant le matin, le ciel était gris, très gris. Nous avons quand même pris le bateau en direction de la passe sud. Le ciel au loin devenait de plus en plus noir et on commençait à recevoir des gouttes, puis d’un coup ça a été le déluge. Nous étions sur un petit bateau avec un toit qui abritait à peine tous les passagers. Les guides nous ont demandé si on voulait continuer car il y en avait encore pour une heure de trajet avant d’y arriver. Un des guides nous avait fait savoir que son oncle qui était sur place à la passe, lui avait dit qu’il ne pleuvait pas, mais l’autre guide n’avait pas l’air très convaincu. En plus de nous 7 sur le bateau, il y avait un autre couple avec des enfants, et s’être tous consultés, on a décidé de continuer. Entre temps, mon petit bonhomme s’était endormi sur mes genoux (il a le chic pour s’endormir à chaque fois qu’on est en bateau), mon père m’a aidé à sortir nos ponchos de voyage que je trimballe depuis des années à chaque fois que l’on va sous les tropiques, et bien cette fois-ci on a été bien content de les avoir, mais malgré tout on était trempé à l’arrivée. Au bout d’une très longue heure de bateau, nous arrivions enfin à la passe, le ciel était gris mais il ne pleuvait pas!

A peine débarqués, nos guides nous ont dit d’aller faire du snorkelling pendant que eux préparaient le repas sur le motu.
Et nous voilà en train de nager au milieu de milliers de poissons, de requins, de murènes, …C’était magnifique!

Fakarava-7

Fakarava-10

On a découvert ces superbes coraux violets et des bénitiers bleutés.

Fakarava-11

Pendant plusieurs mètres, l’eau était très peu profonde et puis d’un coup la couleur de l’eau passait du turquoise au bleu marine, on ne voyait plus le fond de l’océan, ça donnait presque le vertige.

Fakarava-6

Fakarava-12

Après avoir passé pas mal de temps à observer ces fabuleux fonds marins, nous sommes sortis de l’eau et en attendant que le repas soit prêt, nous sommes allés voir cette charmante église qui se trouve sur le motu. On peut se demander ce qu’elle fait là d’ailleurs car mise à part un club de plongée qui offre quelques logements personne ne vit ici.

Fakarava-14

L’intérieur était très joliment décoré avec des guirlandes de coquillages qui ornaient le plafond.

Fakarava-8

Pour le repas, nos guides avaient pêché des poissons qu’il ont fait griller et servi avec une salade et des crudités, c’était délicieux.

Fakarava-13
En accompagnement, ils avaient fait du pain coco, cuit sur le feu également, j’en rêve encore!

Fakarava-15
Après le repas, le ciel commencait un peu à se dégager, du coup nos guides nous ont proposé d’aller jusqu’aux plages de sable rose. Il s’agit d’un petit chapelets d’îles désertes où le sable prend une teinte légèrement rosé. On y a passé un moment à bronzer, se baigner, à jouer, il n’y avait rien ni personne à l’horizon, c’était beau et un peu surréaliste même.
Je me rappelle avoir fait une pause et de mettre dit qu’on en avait de la chance d’être ici, j’ai vraiment savouré cet instant …

Fakarava-19
Fakarava-20

La sortie plongée et snorkelling

Beaucoup de touristes viennent à Fakarava pour la plongée sous-marine. Mon mari a fait une sortie avec le club de plongée Dive Spirit durant laquelle il a vu des requins, des raies, … la faune polynésienne est vraiment impressionnante.
Le lendemain, nous avons fait une sortie bateau avec ce même club de plongée. Les propriétaires du club ont accepté de faire une sortie mi-snorkelling, mi-plongée.
Je m’explique, mon mari est un plongeur ainsi que notre fils aîné, notre garçon de 9 ans s’était déjà pas mal entraîner en piscine du coup on voulait qu’il passe son baptême de plongée en mer et c’était l’occasion idéale. Mon père, mon petit dernier et moi-même voulions faire du snorkelling. Alors, nous sommes tous montés dans le zodiac et ils nous ont emmené dans un endroit parfait pour le snorkelling mais aussi idéal pour ceux qui voulaient faire de la plongée, sachant que le baptême se fait dans des eaux peu profondes.
On a passé un bon moment à “barboter” dans l’eau. Je m’inquiétais un peu que mon petit bonhomme de 3 ans trouve ça un peu long mais pas du tout, il a mis ses brassards, son masque et son tuba et c’est régalé à admirer les poissons. Tellement bien qu’au début il parlait dans son tuba dès qu’il voyait un poisson, il a fallu que je lui explique que je ne comprenais pas lorsqu’il parlait sous l’eau mais qu’il me raconterait une fois remonté sur le bateau. Pendant toute la durée du snorkelling, un des instructeurs nous accompagnait et il a été épaté de voir notre petit bonhomme se débrouiller aussi bien. Le club avait fait une exception en prenant un enfant aussi jeune en sortie mais au final ils n’ont pas été déçus de leur décision et on les en remercie. Comme vous l’aurez compris, on a beaucoup aimé expérience avec ce club de plongée, Arianne et son mari sont des gens adorables, ils connaissent bien la plongée, bref c’est un club que je vous recommande si vous passez à Fakarava.

Fakarava-26

Mon fils a donc passé son baptême de plongée en mer, il était ravi de cette expérience et il s’est très bien débrouillé. Au début l’instructrice le tenait puis voyant qu’il était à l’aise elle l’a lâché tout en restant près de lui bien évidemment. Une fois revenu à terre, il était fier de recevoir son diplôme, ce baptême restera un très beau souvenir pour lui.

Fakarava-27

Mon aîné, lui, a un peu plus l’habitude de la plongée en mer, il avait passé son baptême à Bora Bora il y a deux ans et puis la même année il a obtenu son Open Water. Lui aussi est super à l’aise dans l’eau.

Fakarava-28

Centre ville

Sur Fakarava, comme je le disais plus haut mise à part le lagon, il n’y a pas grand chose à faire, mais on voulait tout de même aller voir le “centre-ville”. Celui-ci se limite à quelques boutiques par contre on y trouve une très jolie église, elle aussi toute décorée de guirlandes de coquillages.

Fakarava-30
Fakarava-31
Fakarava-29

 Pour finir, je vous laisse encore une fois avec un magnifique coucher de soleil pris depuis notre pension et je vous dis à bientôt pour la suite de notre voyage en Polynésie, prochain arrêt l’archipel des Marquises mais avant une petite escale à Tahiti. A suivre…

Fakarava-22

Rendez-vous sur Hellocoton !

Poster un commentaire sur Facebook


20 Comments

  • Cess says:

    Trop dingue cet aéroport posé comme ça, au milieu de nul part !
    La bâtiment est surréaliste, ça change des aéroports que nous avons l’habitude de fréquenter !
    Votre bungalow il fait rêver !
    Moi qui suis une adepte de la plongée ça me fait trop envie !
    Non mais vous avez nagé avec des requins quoi !
    Et la plage de sable rose waou !

    • Joli Bonheur says:

      Fakarava est un lieu privilégié pour la plongée et le snorkelling, c’est vraiment incroyable tout ce qu’on peut voir dans à peine quelque centimètres d’eau ;-)

  • Anne says:

    C’est amusant ces colliers de coquillages. J’en ai que m’a donnés une amie tahitienne et je sais qu’on leur offre quand ils quittent l’île, mais j’ignorais que ça pouvait servir à l’église!

    • Joli Bonheur says:

      Les colliers de coquillages s’offrent effectivement lorsqu’on quitte une île et ceux de fleurs lorsqu’on arrive. Ces guirlandes étaient très longues et très jolies, cela rend très bien avec l’intérieur colorée des églises que l’on trouve là-bas.

  • LaRoux says:

    je rêve tellement de faire du snorkelling :O
    Et ce sable .. et cette eau .. wa <3

    • Joli Bonheur says:

      La Polynésie est l’endroit idéal pour le snorkelling, pas besoin d’aller très profond pour voir une faune incroyable. J’espère que tu auras l’occasion de pratiquer cette activité, c’est passionnant et très apaisant aussi à faire ;-)

  • Miss C says:

    Vraiment reposant ces paysages! Et j’adore la déco des églises, c’est magnifique.

    • Joli Bonheur says:

      C’est effectivement une impression de calme et de sérénité que l’on a avec ces paysages paradisiaques… Merci pour ton petit mot et bienvenue par ici, à bientôt!

  • Stéphanie says:

    Tes photos sont encore une fois superbes !
    Tes fils sont des pros du ski, de la plongée,… Des champions !

    • Joli Bonheur says:

      Ouais bon le ski, ils n’auront pas pratiqué du tout cette année, j’espère qu’on pourra remédier à la chose l’année prochaine… La plongée est une histoire de longue date dans la famille ;-)

  • Alexa says:

    Magnifique! :-) C’est à se demander si vous n’avez pas “privatisé” l’île, tellement vous donnez l’impression d’être seuls au monde. ;-)

    • Joli Bonheur says:

      Cette impression de “seuls au monde” est vraiment quelque chose de particulier que l’on n’avait pas ressenti lors de notre précédent voyage en Polynésie, sans doute parce que les iles de la Société sont beaucoup plus touristiques que l’archipel des Tuamotus.

  • Claire-Line says:

    C’est surprenant et joli ce décor des églises avec des coquillages. Le pain coco, alors je vais me renseigner je ne connais pas, sur la photo ils semblent être bien moelleux!!!!

  • Aurélie says:

    OMG. Que c’est beau. Quel dommage qu’elle n’ai pas été sympa votre hôte.
    On dirait bien que c’est un endroit rêvé pour les amateurs de fonds marins.

  • Whaou c’est vraiment magnifique !
    Et tu m’étonnes ton fiston peu être super fière et quel beau souvenir encore une fois pour ton fils, un baptême de plonger dans un décor comme celui-là !!!
    Alors autant je me régale de voir les fonds marins autant j’sais pas ça me fait vraiment peur de ne pas pouvoir voir partout et le fond bleu nuit… Alors merci pour le partage ;)

    • Joli Bonheur says:

      Je suis un peu comme toi, ce fond sans fin m’effraie un peu, c’est pour ça que la plongée sous-marine ce n’est pas pour moi ;-)

  • Cind says:

    Au milieu des requins… Vous avez pas eu peur ?!
    J’avoue que j’y connais rien ^^
    Les paysages sont sublimes ! Ca donne envie de voyager :)

    • Joli Bonheur says:

      Ce genre de requins est inoffensif, mais c’est vrai que ça reste impressionnant de nager à coté d’eux ;-)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *