Retrouver les joies du camping en famille

Lorsque j’étais plus jeune j’ai souvent fait du camping avec mes parents, plus tard nous en avons fait tous les Deux. Et puis avec l’arrivée des enfants, on a arrêté d’en faire. Trop compliqué à tout plein de niveaux : réveil tôt des enfants, tout le bazar à se trimbaler lorsqu’on a de jeunes enfants (biberons, couches, tétines, changes multiples, lait, …). Vous me direz, on a bien voyagé avec nos enfants dès leur plus jeune âge et on en avait des affaires! Alors, je ne sais pas, c’était peut être aussi un manque de motivation de notre part.

Camping012

Toujours est-il, que depuis environ deux ans l’envie nous a repris, et nos enfants ayant grandi, ils ont eux aussi commencé à réclamer. Nous avions fait quelques sorties avec des amis mais à défaut d’avoir une tente nous avions loué des petits chalets que l’on trouve parfois dans les campings ici, mais ça ce n’est pas du vrai camping nous avaient alors dit nos plus grands, ce à quoi ils n’avaient pas tord.

Lors de notre séjour en France durant l’été, en allant dans un magasin (Décathlon pour ne pas le citer) nous sommes tombés sur des tentes en exposition et voyant leur prix (nettement moins chères qu’ici en Californie) nous nous sommes vite décidés à en acheter deux. Nous les avons ramenées avec nous en avion et dès le premier weekend de notre retour en Californie, nous sommes partis camper. En s’y prenant une semaine à l’avance, nous n’avons pas eu grand choix en ce qui concerne les campings, en fait nous n’avons même pas eu le choix du tout, le seul emplacement tente que l’on ait trouvé se situait à environ 1h de route chez nous à Portola et ce pour une seule nuit.  Au final, le camping était vraiment top et l’emplacement génial, nous étions dans une forêt de Redwoods.

Dès notre arrivée, toute la famille s’est mise au travail pour installer les tentes, gonfler les matelas et mettre la nourriture dans le container prévu à cet effet pour ne pas attirer les ratons-laveurs et autres bestioles vivant dans le coin.  

Camping001

Une fois le campement installé, nous sommes partis faire une randonnée au milieu de la forêt. Les Redwoods sont des arbres gigantesques et c’est toujours fascinant de se promener au milieu de ces géants. Certains, avec le temps, sont tombés et deviennent ainsi une chouette aire de jeux pour les enfants.

Camping005

Au cours de notre petite balade, nous avons traversé un ruisseau qui, je pense, doit être bien plus important en période de non-sècheresse, mais qui a amplement suffit à faire des parties de ricochet.

Camping006

Une fois de retour au campement, les enfants ont allumé le feu et ont fait griller des saucisses. C’était marrant de voir à quel point ils voulaient aider à tout plein de choses qu’ils ne font jamais en tant normal à la maison! Notre menu, ce soir-là a été saucisses, chips et brownie au chocolat que j’avais fait à la maison. Pas très équilibré comme repas, mais facile et rapide à préparer et les enfants étaient ravis de ce “menu”!

Camping009

Camping010

Et puis bien sûr, nous avons fait griller des marshmallows à l’aide de bâtons méticuleusement choisis par les enfants. Et oui, pas n’importe quel bâton fait une bonne pique à marshmallows apparemment, il y a eu une sélection stricte selon des critères établis par mes fils.  

Camping011

Après avoir passé une belle nuit, durant laquelle nous n’avons pas eu froid (c’était un peu ma crainte), nous avons pris notre petit déjeuner : oeufs brouillés et pain grillé, le tout cuit au feu de bois!

Camping019

Nous avons ensuite rangé toutes  nos affaires dans la voiture, nous devions libérer l’emplacement pour 11h, puis nous sommes repartis faire une nouvelle promenade en forêt.

Petits trésors de la forêt.

Camping013

Une fois revenus à la voiture, nous avons repris la route pour aller pique-niquer à la plage qui se trouve à une trentaine de minutes du camping. Passer de la forêt à la plage en quelques minutes, que j’aime la Californie!

Camping018

Voilà pour notre premier “vrai” camping en famille, cette expérience a été plus que concluante et toute la famille est prête à repartir dormir sous la tente! Cela a fait du bien à tout le monde de déconnecter, au sens propre comme au sens figuré d’ailleurs, même si nous n’étions vraiment pas loin de la maison cela à suffit à nous faire sentir ailleurs. Un vrai beau moment en famille. A refaire très vite!

Et vous le camping, vous aimez? Avez-vous attendu que vos enfants soient plus grands pour en faire?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Poster un commentaire sur Facebook


20 Comments

  • Comme je me retrouve dans ton article!! J’ai campé plus jeune, pas des masses et pas de la même façon mais du plus lointain que je me souvienne, j’ai aimé ça! On campe pas mal depuis qu’on est tous les deux, en France, à l’étranger, et bien sûr en Oregon, qui est un état qui s’y prête particulièrement. On a été campé avec ma mère et ma nièce cet été vers Crater Lake, et les avons initié aux Marshmallow grillés et S’mores, épi de mais, camembert fondu et saucisse! Maintenant je me languis d’y aller avec bébé, même si j’imagine que ça demande un peu de logistique :)

    • Joli Bonheur says:

      J’adorerai camper en Oregon! Et je retiens le camembert fondu pour la prochaine fois ;-) Le camping c’est toujours sympa et puis ça fait de beaux souvenirs pour les petits comme pour les grands ;-)

      • Pour le camembert, essai d’en trouver un avec une boîte en “bois” pas en carton. Tu sors le camembert de la boîte et de l’enveloppe plastique et tu l’entoures de papier alu. Tu le remets dans la boite, et ensuite tu entoures la boîte elle même (sans le couvercle) de papier alu (parfois je mets 2 couches d’alu) et tu le mets dans les braises directement. Tu laisses au moins 10-15min je pense et tu vérifies s’il est coulant ou pas. On le mange avec du pain (baguette si on en a) ou parfois avec les saucisses, voire même à la petite cuillère! Tu m’en diras des nouvelles :)

  • Cassonade says:

    Tiens, ça me donne des idées de menus pour ce week-end. Nous partons ce soir camper 4 jours avec notre petite Camomille dans le nord de l’Allemagne. On avait stoppé les sorties camping quand elle était bébé, par peur du froid, mais maintenant qu’elle a 1 an et demi, on en profite de nouveau. C’est génial d’avoir un emplacement pour faire un feu de camp, on y a pris goût au Canada, mais malheureusement il n’y en a pas en Europe. Pour nous, ce sera cuisine sur le réchaud, c’est moins fun, et on ne peut pas faire griller de chamallows…

    • Joli Bonheur says:

      C’est vrai que d’avoir un coin pour faire un feu de camp c’est super! C’est super le camping pour les enfants même qu’une nuit, ils se sentent comme des aventuriers juste d’être sous la tente et en forêt ;-)

  • DeboBrico says:

    Nous adorons le camping, même avec des enfants. Nous n’avons pas arrété de camper à la naissance de nos enfants. J’y ai consacré plusieurs articles sur mon blog
    http://debobrico.com/2015/07/23/le-camping-avec-des-enfants-en-20-astuces/
    http://debobrico.com/2014/09/01/camper-avec-des-enfants/

    • Joli Bonheur says:

      Tu as été plus courageuse que moi alors ;-) Je suis contente d’avoir renoué la tradition de camping avec mes enfants, on a tous adoré! Je vais aller lire tes articles avec intérêt, merci ;-)

  • Virginie C. says:

    On a bien plus testé cet été le camping en famille avec les garçons de 5 et 3 ans. Ils adorent !! Par contre j’ai toujours un peu peur de les laisser dans leur propre tente… J’ai investi dans la 4 places de Décathlon aussi, et cela nous a bien été !

    • Joli Bonheur says:

      Je comprends tout à fait je n’aurais pas été tranquille de les laisser tous seuls à un si jeune âge. Mon petit de 5 ans était avec ces deux grands frères de 13 et 10 ans dans la tente, j’étais donc rassurée ;-) Merci pour ton petit mot et à bientôt!

  • Je campe depuis que je suis toute petite, pas une année sans camping ! Mais je dois dire que j’ai un faible pour le camping aux US, beaucoup plus sauvages ! Ton récit est top, et donne envie de partir en camping tout de suite. Vivement ce weekend ;)

    • Joli Bonheur says:

      C’est vrai qu’ici les camping sont vraiment chouettes!! Tout de suite ils nous donnent l’impression d’être des aventuriers ;-)

  • Chouette article!

    Pour nous aussi, cet été était l’occasion de notre premier camping en famille. Notre pitchoune de 3 ans a adoré dormir dans une tente avec son duvet “Frozen”! On pense bien renouveler l’expérience après la naissance du pitchou.

    Une chose est sure, c’est vrai que même tout près de chez soi le camping a ce petit goût d’aventure qui dépayse directement et nous fait nous déconnecter du quotidien et apprécier d’être en pleine nature.

    • Joli Bonheur says:

      Les enfants adorent le camping, mon petit dernier est rentré dans la tente dès son installation et en est ressorti seulement pour venir manger ;-) C’est vrai qu’ici même à quelques kilomètres de chez nous on a l’impression d’être ailleurs, c’est génial!

  • Kenza says:

    <3 : c'est ce que ton article m'évoque ! je déteste le camping mais ça donnerait presque envie ! :)

  • Sara says:

    J’ai aussi campé de temps à autres quand j’étais plus jeune avec mon père et j’aimais bien ça. On a fait notre premier camping californien l’été dernier alors que Loulou n’avait que 20 mois. On avait emporté son lit parapluie et quelques affaires (couches, changes, …). Heureusement que la tente de nos copains américains était grande pour qu’on puisse tous y rentrer malgré le lit parapluie.
    Depuis, on a investi dans une tente 4 places Décathlon et on adore camper et les filles aussi ! On a refait deux weekend de camping cet été. Je garde les idées des marshmallows grillés et du camembert fondu ! Ca doit être excellent :).
    Faudra qu’on se fasse un camping ensemble à l’occasion :p

    • Joli Bonheur says:

      Le camembert fondu….je crois que l’on va toutes retenir cette idée ;-))
      Ca serait chouette effectivement de camper ensemble!

  • Pareil on n’a beaucoup campé dans l’arme avec Fred, mais depuis les enfants plus rien. Mais je trouve la logistique trop compliquée et mes enfants sont assez peureux, pas sûr qu’ils apprécient les bruits de la forêt donc on attendra encore quelque temps, je pense

    • Joli Bonheur says:

      C’est vrai que cela demande pas mal de logistique mais maintenant que les nôtres sont plus grands ils peuvent aider et ça faisait aussi parti du “deal”, c’était hors de question que les parents fassent tout le boulot ;-) J’avais aussi un peu peur qu’ils flippent pendant la nuit à cause des bruits mais en fait ils ont très bien dormi.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *