Big Island : le Volcanoes National Park à Hawaii

Je continue la suite de nos aventures sur l’île de Big Island à Hawaii au mois de juin dernier, et oui j’ai encore pas mal d’articles à partager, ils arrivent doucement mais ils arrivent.

Pendant notre séjour sur le côté Est de l’île, nous en avons profité pour aller au Volcanoes National Park. Il faut savoir que Big Island est la seule île de l’archipel d’Hawaii à avoir des volcans encore actifs.

Le Volcanoes National Park se situe à environ 40 minutes de Hilo, ce jour-là, nous sommes partis vers 8h30 de notre AirBnb pour être sûr d’arriver tôt afin d’avoir le temps de se balader dans cet immense parc.

Nous avons fait notre premier arrêt au Visitor Center où une Ranger nous a bien renseigné sur les sentiers praticables avec les enfants et les endroits à voir à ne pas manquer, mais aussi et surtout le point de vue d’où on peut admirer le volcan toujours actif.

Volcano National Park

Après avoir eu les informations et une carte en poche, nous avons repris la voiture pour se rendre au Thuston Lava Tube, un tube de lave que l’on traverse à pied. Nous ne l’avons pas trouvé fantastique mais il faut dire que l’on en a déjà vu des plus grandioses l’an passé à Lava Beds National Monument.

Nous avons ensuite garé la voiture tout près de là, pour emprunter le Kilauea Iki Trail.

Volcano National Park

Du parking, on apercevait le volcan fumer et on était déjà super content de voir ça!

Volcano National Park

Une rencontre impromptue sur le parking!

Volcano National Park

Au départ, nous n’avions pas l’intention de faire tout le sentier au complet, on voulait juste descendre dans le cratère et remonter par le même chemin. Sauf que rien que la descente nous a pris pas mal de temps, du coup une fois en bas, on a continué le sentier et nous n’avons pas été déçus. Le chemin pour descendre traverse la forêt tropicale remplie d’une végétation incroyable avec des fleurs de toute beauté.

Une fois arrivés en bas, nous sommes dans le cratère du volcan (celui-ci est bien entendu éteint) et l’endroit est gigantesque. On a du mal à imaginer l’endroit rempli de lave.

Volcano National Park

Regarder les petites taches de couleurs au milieu du cratère, ce sont des personnes qui marchent, c’est vous dire l’immensité de l’endroit.

Volcano National Park

Volcano National Park

Cette fleur est une ʻōhiʻa lehua et selon une légende hawaiienne, si une fleur est coupée de l’arbre une pluie torrentielle s’abattra sur le lieux. Je n’ai pas pris de risque, je l’ai juste photographiée…

Volcano National Park

Au milieu du cratère du volcan endormi, il y a des endroits d’où s’échappe de la vapeur d’eau créant des nuages de chaleur intense, heureusement que le vent était là pour “rafraîchir’ l’atmosphère.

Volcano National Park

Volcano National Park
Cette balade au milieu du cratère reste un très beau souvenir, surtout que les enfants ont bien marché les 4 miles de sentier, ce qui n’était pas évident avec la chaleur, surtout pour notre petit dernier.

Volcano National Park

Après avoir traversé le cratère, il a fallu remonter et les 10 premières minutes n’ont pas été faciles car il y a des escaliers très raides puis le reste se fait de manière plus progressive donc c’était plus facile. Le sentier pour remonter offre de magnifiques points de vue sur le cratère mais aussi, plus au loin, sur le volcan toujours en activité.

Volcano National Park

Volcano National Park
Après cette belle randonnée, nous avons repris la voiture direction le sud du Volcanoes Park en empruntant la Chain of Craters Road. On s’est arrêtés au Kealakomo Point qui offre une vue superbe sur les coulées de lave anciennes et récentes qui vont jusqu’à l’océan.

Volcano National Park

Volcano National Park

Volcano National Park

Volcano National Park

Nous sommes descendus jusqu’au bout de la route au Holei Sea Arch, on s’y est arrêté pour pique-niquer mais on n’y est pas resté très longtemps car l’endroit est très très venteux et très chaud également. 

Volcano National Park

Nous voulions attendre la nuit tombée pour aller admirer les lueurs de la lave en fusion du  Kīlauea Volcano, alors nous avons repris la route tranquillement pour rejoindre le point de vue sur le volcan. Voyant qu’il était encore tôt, on s’est arrêté à Steam Vents, un petit sentier d’où l’on voit la vapeur s’échapper de la roche.

Volcano National Park

Nous avons fait également un arrêt à la House of Volcano, un hôtel-restaurant qui se situe dans le National Park aussi. L’endroit offre une belle vue sur le volcan Kīlauea depuis la terrasse arrière.

Volcano National Park

Nous sommes finalement arrivés au point de vue vers 6h du soir, il y avait déjà beaucoup de monde sur le parking mais on a réussi à se garer tout près du Jaguar Museum qui domine le volcan. Le musée vaut d’ailleurs la peine d’être visité (il est gratuit), on apprend plein de choses sur les volcans en général et leur fonctionnement ainsi que sur les personnes qui ont étudié le volcan Kīlauea. La visite a beaucoup plu aux enfants également.

Volcano National Park
Quand la nuit a commencé à tomber, nous sommes allés nous trouver une “bonne” place pour pouvoir photographier le volcan. Et puis nous avons attendu, afin d’admirer les lueurs de la lave en fusion, un autre très beau moment de ce séjour à Big Island.

Volcano National Park

Volcano National Park

Volcano National Park

Volcano National Park

Volcano National Park

Je précise que ce ne sont que des lueurs que l’on voit et en aucune manière la lave que l’on aperçoit. Lorsque le volcan est en éruption, il est possible de voir des coulées de lave au sud de l’île et de prendre un bateau afin d’aller observer la lave couler dans l’océan.
Malheureusement pour nous, le volcan est entré en éruption 10 jours après notre retour en Californie…

Par contre si vous venez voir le volcan le soir, n’oubliez pas d’apporter de quoi vous couvrir. Nous avions prévu le coup et on s’est trimbalé des grosses vestes dans nos bagages pendant tout notre séjour juste en prévision de cette soirée là et on ne les a pas regretté, car il faisait vraiment très froid. Nous avions chacun, un pull, une veste, un pantalon plus des couvertures et serviettes de plage pour se mettre sur les jambes et malgré tout ça au bout d’un moment j’ai fait rentrer les enfants dans le musée afin qu’ils se réchauffent un peu. 
On a vu des gens en tenue de plage qui n’ont pas pu rester très longtemps à cause du froid ce qui est vraiment dommage car c’est sympa de rester un moment à admirer les lueurs surtout après une si longue route.

Après ce beau spectacle, nous sommes repartis et avant de rentrer à notre Airbnb, nous nous sommes arrêtés manger dans la petite ville de Volcano à la sortie du National Park. Le seul restaurant encore ouvert (il était 9h du soir passé) était le Volcano Rock Cafe, l’ambiance était sympa mais les plats assez moyens et les portions petites.
En même temps, nous étions bien fatigués après cette journée intense, on a vite avalé nos assiettes et sommes repartis vers Hilo.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Poster un commentaire sur Facebook


1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *